RSS

Et si on connaissait son destin?

23 Juin

Aujourd’hui, c’était une journée normale dans la petite banlieue de Montréal. Roger était au cabinet d’avocat en train de travailler, alors que sa femme Ginette était à la maison entrain de s’occuper des tâches ménagères. William et Tina, leurs deux adolescents, étaient au collège privé. Aujourd’hui c’est vendredi, les enfants savaient que leur père ne serait pas là à leur retour, vu qu’il partait en voyage d’affaire.

Ginette avait des doutes sur la fidélité de son mari. À chaque fois qu’il revenait, il sentait le parfum de femme. Après vingt-cinq ans de mariage, elle ne voulait pas le quitter. Elle était toujours amoureuse de lui, malgré le fait qu’il n’était jamais là pour s’occuper de leurs enfants.

Roger arriva vers six heures à la maison. Il ne prit même pas le temps de souper avec sa famille et de passer un peu de temps avec ses enfants, avant de partir pour son voyage d’affaire. Il était pressé et il fit rapidement sa valise : il mit à l’intérieur son pyjama, des sous-vêtements, ses habits, sa brosse à dents et des produits pour se laver. Ginette était fâchée qu’il parte encore, c’était la deuxième fois ce mois-ci. Roger lui dit qu’il n’avait pas le choix, que vendredi, il arriverait tard et il partit en claquant la porte. Il embarqua dans sa BMW et partit vers Washington.

Quand il arriva enfin à en ville, il regarda les gratte-ciels, les immeubles et les maisons. Il n’allait pas à un voyage d’affaire, mais plutôt voir sa maîtresse. Ça fait huit mois que Ginette croyait qu’il partait en voyage pour le travail. Aujourd’hui, il avait décidé de prendre un chemin différent que d’habitude. Il passa dans un quartier urbain plutôt dangereux et remarqua qu’il avait oublié de faire le plein d’essence. Cinq kilomètres plus loin, il tomba en panne. Il chercha de l’aide, car il ne savait pas où il était. Tout à coup, une diseuse de bonne aventure sortit de nulle part! Elle vint vers lui et dit : « Veux –tu connaître ton destin?» L’homme, surpris, lui répondit : « Non, jamais de la vie.» La vieille dame lui dit qu’il devrait arrêter de la tromper, car elle avait déjà des doutes depuis quelques mois. Si elle divorçait, vu que c’est une femme au foyer, elle aura tous les biens et il se ramassera dans la rue. Leurs enfants ne voudront plus jamais entendre parler de leur père, il se ramassera seul au monde. Roger, paniqué, ne voulait pas perdre sa famille, il les aimait malgré que ça ne se voit pas. Il prit la diseuse de bonne aventure dans ses bras et la remercia pour lui avoir ouvert les yeux. Il trouva une station d’essence, fit le plein et prit la direction de Montréal.

On était samedi matin, les enfants étaient en congé. Tous étaient assis dans le salon entrain d’écouter la télévision quand Roger arriva avec un gros bouquet de roses rouges pour sa femme. Ils étaient tous surpris de le voir à la maison, vu qu’il devait arriver juste vendredi. Ginette était folle de joie en voyant le bouquet, Roger s’excusa au près de sa famille pour tout le mal qui leur avait fait. Les enfants lui sautèrent dans les bras et lui dirent qu’ils lui pardonnaient. Roger les amena au restaurant pour fêter ça! Il regarda le ciel et eut une petite pensée pour la diseuse de bonne aventure car, grâce à elle, sa famille était toujours près de lui.

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le 23 juin 2014 dans Travaux d'élèves

 

2 réponses à “Et si on connaissait son destin?

  1. Yvon Ricard

    14 novembre 2016 at 21:07

    Extrait de votre texte: « Roger était au cabinet d’avocat entrain de travailler, alors que sa femme Ginette était à la maison entrain de s’occuper des tâches ménagères ». CORRECTION: les deux mots ENTRAIN devraient s’écrire EN TRAIN (grosse faute de « sens »; ce ne sont pas des fautes d’orthographe, mais des fautes de syntaxe ou de morphologie). Yvon R. Sherbrooke Qc

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :