RSS

L’avortement est-il un crime?

06 Mar

La pilule, les condoms ou encore le stérilet sont tous de bons moyens de contraception pour la femme, mais on sait parfois qu’il peut y avoir une faille. Rien n’est garanti à 100 % et, par le fait même, des accidents peuvent arriver. Quand il est trop tard et qu’elle apprend qu’elle est enceinte, un seul moyen peut être envisagé : avortement. Ce sujet qui, depuis toujours, est une controverse est l’une des seules solutions lorsque l’on décide de ne pas devenir maman. Selon vous, l’avortement est-il un crime? Personnellement, je crois que l’avortement peut être une solution, mais il ne faut pas le prendre pour acquis comme moyen de contraception.

D´abord, il faut savoir que l’avortement peut s’avérer une solution lorsque la grossesse met la vie de la femme en danger, à la suite de certaines complications. Je crois aussi qu’il faut généraliser quand on parle de danger pour la vie de la femme. En effet, comme dans certains pays où l’avortement est encore aujourd’hui illégal, la sécurité de la femme et de l’enfant est compromise. Lorsque le foetus est considéré en danger, c’est-à-dire lorsqu’il existe un risque important que l’enfant soit atteint de malformation physique ou d’altérations psychologiques importantes, ou encore lorsque les conditions de vie que pourrait entraîner la naissance risquent de mettre en danger la santé physique ou psychologique de la mère, l’avortement devrait être toléré et, de mon avis, considéré comme le choix le plus logique.

Ensuite, l’avortement peut être justifié quand la grossesse est considérée comme étant la conséquence d’un viol ou de rapports sexuels incestueux. Il est évident qu’il serait difficile pour une femme de porter puis de vivre avec l’enfant de son agresseur, voire impossible. Effectivement, des études ont montré que la mère pourrait faire face à des troubles d´attachement envers son enfant et qu’elle considérerait cet enfant comme le résultat de son agression. Il est encore une fois évident que l’avortement peut être très utile dans ce genre de scénario.

Ajoutons aussi que pour des raisons sociales, par exemple la femme qui est trop jeune ou pas assez mature, ou encore pour des raisons économiques, il peut être préférable d’envisager l’avortement. En effet, à mon avis, il vaut mieux y penser dans le cas où la future mère ne se sent pas prête à assumer toutes ces nouvelles responsabilités ou encore lorsque sa qualité de vie n’est pas suffisante. Il vaut mieux envisager l’avortement au lieu d’avoir un enfant dont elle ne pourra pas s’occuper.

Certains diront que l’avortement est un crime en soi, qu’il est le meurtre d’un être humain. Au contraire, je crois plutôt que l’avortement est nécessaire dans des cas spécifiques pour la santé de la mère et, par-dessus tout, pour celle de l’enfant qui pourrait vivre dans des conditions plus ou moins favorables.

Tout compte fait, je continue de croire que l’avortement est la solution la plus logique dans certains cas. Je crois aussi que les pays qui n’ont pas encore décriminalisé l’avortement devraient y réfléchir parce qu’aujourd’hui, en 2014, la femme doit avoir le droit de faire ce qui lui semble le plus logique pour sa vie. Aucune loi ne devrait obliger une personne de garder un enfant qui n’est pas voulu ou qui pourrait détruire la vie de la mère. Souhaitons qu’un jour, les gouvernements prennent les mesures nécessaires pour laisser le libre choix à la future mère.

Kevin Lemire

 
3 Commentaires

Publié par le 6 mars 2014 dans Travaux d'élèves

 

Étiquettes :

3 réponses à “L’avortement est-il un crime?

  1. Henri

    30 octobre 2014 at 08:50

    Il est posé la question l’avortement est il est un crime ?
    Il s’agit de la suppression d’un être humain innocent,oui ou non ?
    alors vous avez trouvé tout seul la réponse ….

     
  2. Julie Dubé

    28 mai 2014 at 19:04

    La conclusion est dans le dernier paragraphe qui débute par « tout compte fait ». L’auteur y rapporte son opinion en disant que l’avortement devrait être décriminalisé là où il est interdit et la femme devrait avoir le droit de prendre la décision.

     
  3. Christian

    28 mai 2014 at 13:25

    Je pense que la personne qui a écrit le texte argumentatif n’a pas écrit la conclusion

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :