RSS

La maladie de Lyme

20 Sep

Autre que le moustique qui nous transmet des maladies, il y a le tique. Avec 57 cas signalés en huit mois seulement, l’année 2013 est loin d’être la pire année enregistrée. Transmise par le tique, la maladie de lyme est véritablement bien installée au Québec, alors que 34 cas ont été confirmés seulement au cours du mois de juillet dernier. Voilà plus de 20 ans que le laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) analyse la présence des tiques sur le territoire. On contracte la maladie surtout en Montérégie dans les secteurs boisés. Idéalement, il faut retirer le tique à l’aide d’une pince dans les prochaines heures suivant la morsure  pour éviter la contamination.

Pointe de l’iceberg

La maladie de lyme se transmet à l’humain par la morsure de la tique. Le premier signe d’infection est une rougeur sur la peau. Il peut être accompagné de fatigue, de fièvre, d’un mal de tête, de douleur musculaire, d’un trouble du système nerveux central, d’éruption cutanée, d’arthrite, de palpitations cardiaques. La grande majorité des diagnostics positifs survient en Montérégie. Avant 2010, les autorités refusaient de confirmer qu’on pouvait attraper la maladie au Québec. En 2011, environ 15 % des tiques testées par le LSPQ étaient infectées. Chaque année, entre 20 et 30 patients ont des symptômes importants, notamment au niveau neurologique.

Mauvais diagnostic

Souvent, le diagnostic final n’est pas la maladie de lyme, mais la fibromyalgie dont les symptômes sont semblables. L’important, c’est de conscientiser les gens aux précautions à prendre. À ce sujet, les citoyens qui vivent près des boisés doivent être plus attentifs lorsqu’ils vont à l’extérieur. Des vêtements longs aident à éviter les morsures de tique.

La maladie de lyme est là pour rester. C’est une maladie dont on doit se préoccuper. Chaque année, il va y avoir au moins un cas de maladie de lyme qui va attendre dans les salles d’attente des hôpitaux ou des cliniques. Il faut sensibiliser la population ET le monde médical pour agir rapidement en cas d’infection.

Maude Shooner

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 septembre 2013 dans Travaux d'élèves

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :