RSS

L’intention de communication : quel est le but de l’auteur?

16 Sep

Chaque jour, les gens communiquent avec leurs proches, leurs collègues ou patrons, leurs clients ou patients… Rien ne nous semble plus normal que de discuter avec les autres. Mais quand vient le temps de se questionner sur cette communication pour en comprendre le fonctionnement et améliorer ses propres communications, c’est moins évident.

Chacun des cours de français explore divers types de discours, écrits ou oraux : lettre d’opinion, texte explicatif, article informatif, commentaire, appréciation, etc. La première question qu’on devrait se poser pour bien comprendre un message est l‘intention de l’auteur : dans quel but l’auteur désire-t-il communiquer ses idées?

Voici une liste de quelques intentions selon lesquelles une personne cherche à communiquer oralement ou par écrit avec les autres. Dans chaque cas, on relie le but au type de texte puisque c’est cette intention qui détermine la forme que prendra le discours. Chaque intention peut être déterminée par un verbe d’action : informer, expliquer, convaincre, raconter…

Le texte informatif

L’auteur cherche à informer ses lecteurs sur un sujet précis qu’il présente de manière objective, c’est-à-dire neutre et exempte d’opinions personnelles. Il présente les faits tels quels afin de renseigner et de sensibiliser la population.

  • Compte rendu d’événements : le journaliste rapporte le récit des événements tels qu’il les a vus et entendus ou tels que lui ont raconté des témoins qu’il interviewe.
  • Texte explicatif : L’auteur explique un phénomène ou une situation. Il peut présenter la cause et l’effet, le problème et la solution, etc.
  • Texte descriptif : L’auteur décrit quelque chose, que ce soit une personne, un animal, un objet, unphénomène, un événement, une situation, etc.
  • Le texte comparatif : L’auteur compare des objets, des êtres vivants, des situations ou des événements afin de mettre en relief leurs ressemblances et leurs différences.

Le texte argumentatif

L’auteur désire convaincre ses lecteurs ou auditeurs de son opinion personnelle. Il donne donc des arguments pour appuyer cet avis, avec crédibilité si possible. Il s’implique personnellement dans le message afin d’initier une réflexion chez son récepteur et, dans le meilleur des cas, le persuader d’adopter son point de vue.

  • Lettre d’opinion : C’est un texte argumentatif adressé à une personne en particulier ou à un courrier des lecteurs d’un journal, sur un blogue, etc. L’auteur y présente son opinion de manière plus personnelle et adaptée à son destinataire particulier.

Le texte expressif

Le texte expressif permet à son auteur de s’exprimer librement, de raconter sa vie : événements de sa vie,sentimentsémotionsopinions et idées personnellesgoûts et intérêts, etc.

  • Témoignage : L’auteur raconte un moment précis de sa vie.
  • Autobiographie : L’auteur présente les moments forts de sa vie, ce qui l’a marqué particulièrement ou qu’il désire partager.
  • Récit autobiographique ou de voyage : L’auteur raconte une série d’événements liés à une situation précise de sa vie : moment difficilevoyage, etc.
  • Chanson ou poème : L’auteur s’y révèle, il évoque souvent ses émotionsdénonce une idée qui le révolte, etc.

Le texte narratif

Le texte narratif sert à raconter une histoire, généralement fictive. L’auteur fait le récit d’une chaîne de péripéties vécues par les personnages. L’auteur cherche aussi à divertir son public. Quelques textes serviront également à enseigner une morale ou favoriser la croissance personnelle, à faire réfléchir…

  • Contes : L’auteur raconte une histoire dans un univers merveilleux où des personnages étranges vivent et s’affrontent, où la magie existe, où tout est possible.
  • Fables : Un court récit, souvent en vers (rimes), qui cherche à instruire (petite morale).
  • Légendes : Les légendes dérivent d’une histoire vraie qu’on a embellie, modifiée, jusqu’à ce qu’une part de surnaturelle ou de conte merveilleux se greffe à la réalité qu’on connaît.
  • Allégories : Histoire, souvent un conte, qui révèle une idée ou un enseignement moral souvent difficile à transmettre autrement. Par exemple, l’auteur peut faire vivre à ses personnages des difficultés qu’ils réussissent à surmonter. Ainsi, le lecteur peut se reconnaître, faire le lien avec son vécu et mettre en application les moyens utilisés par les personnages.
  • Nouvelles : C’est un court récit qui peut être réaliste ou non. Ce type de texte possède généralement une fin surprenante, qui laisse parfois le lecteur sur sa faim (se termine en  » queue de poisson » comme on dit).
  • Romans : Le roman est un écrit narratif  beaucoup plus long que le conte ou la nouvelle. Ce type de récit raconte une série de péripéties sur de nombreuses pages.

Les monologues et autres textes humoristiques

Leur but premier est de divertir le public, de lui donner du plaisir. L’auteur peut aussi chercher à dénoncer des idées ou sensibiliser les gens sur une question ou une cause qui lui tient à cœur. Il y a souvent un message à transmettre derrière les traits humoristiques.

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 septembre 2013 dans Capsules du prof

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :