RSS

La carte d’organisation d’idées

16 Sep

La carte d’organisation d’idées est un schéma structuré qui illustre graphiquement les liens entre les idées, de manière à faciliter la visualisation de l’ensemble d’un sujet. C’est une façon imagée (en y ajoutant de la couleur, des dessins variés) de prendre des notes, faire un résumé, réviser ou mettre de l’ordre dans ses idées, afin de faire une synthèse du cours.

Bien souvent, le fait de voir la carte résumant la matière à comprendre, à mémoriser, amène à voir de nouveaux liens entre les éléments, qui parfois, avait échappé à l’attention en relisant simplement le cours. La carte d’organisation d’idées stimule à la fois les deux hémisphères du cerveau : la logique (côté gauche) et la créativité (côté droit).

En définitive, les cartes d’organisation d’idées offrent un moyen plus naturel d’enregistrer les idées qui nous passent par la tête. Les gens ne réfléchissent pas de façon linéaire. Ces cartes nous offrent la chance de documenter notre processus de réflexion dans un format qui ressemble beaucoup plus à notre façon naturelle de penser.

Le processus de la carte d’organisation d’idées est simple :

  1. Choisir son matériel :
    • feuille blanche non lignée, grand format si possible
    • crayons de couleurs variées
    • surligneurs variés
  2. Placer la feuille dans l’orientation «paysage» ou «portrait», à sa convenance.
  3. Faire un dessin, au centre de la page, représentant le sujet de la carte que l’on veut construire. Utiliser au moins trois couleurs différentes pour cette image centrale, que l’on dessinera de bonne dimension pour donner de l’importance au sujet.
  4. Ensuite, tracer des branches minces et courbées, s’éloignant de l’image centrale. Ces branches sont appelées «branches principales d’idées». S’assurer que ces branches sont bien reliées à l’image centrale.
  5. Écrire les mots-clés sur les branches. S’assurer que la branche est de même longueur que le mot au-dessus.
  6. Connecter des branches plus petites partant de l’extrémité de la branche. Ces branches sont des «branches de second niveau» et les mots-clés sont en lien avec les branches principales d’idées. Utiliser les mêmes couleurs pour les branches secondaires que pour les mots-clés.
  7. Continuer à ajouter des niveaux supplémentaires d’informations sur des branches plus petites, en suivant l’inspiration qui nous vient.
  8. Utiliser des images et de la couleur à travers la carte. Si l’occasion s’y prête, utiliser des images (pictogrammes, symboles, codes) à la place des mots.
  9. Mettre sur papier tous les éléments qui viennent à son esprit, même si parfois, il semble y avoir aucun lien entre ces éléments.
  10. Dessiner des flèches ou pointillés pour relier les thèmes apparaissant sur différentes branches pour indiquer qu’il indique un lien entre ces éléments.
  11. Si l’on est à ses débuts dans de telles cartes, cela peut prendre quelques cartes avant que l’on s’habitue au processus. Ne pas se décourager… On réalise assez rapidement les bénéfices de cette méthode qui fonctionne!

Utilités

  • Interprétation : Les cartes d’organisation d’idées aident à organiser l’interprétation en une forme assimilable par le cerveau et facile à mémoriser. Elles peuvent être utilisées pour prendre des notes à partir de n’importe quoi, par exemple des livres, des conférences, des réunions, des entrevues ou même des conversations téléphoniques.
  • Rappel : Ces cartes permettent de noter rapidement les idées comme elles se présentent, et ce, de façon organisée. Il n’est pas nécessaire de construire des phrases complètes. Elles constituent un moyen d’évaluation efficace et suscitent un niveau de rappel plus élevé.
  • Créativité : Ces cartes libèrent l’esprit de la réflexion profonde, permettant ainsi aux nouvelles idées de faire leur chemin plus rapidement. Considérez chaque élément d’une telle carte comme le noyau d’une autre carte.
  • Résolution de problèmes : De telles cartes spécifiques ou individuelles aident à percevoir les éléments dans leur ensemble ainsi que les relations entre eux. D’autres y trouveront un moyen de saisir rapidement et sommairement leur vision des différentes phases d’un problème et leur importance relative.
  • Planification : Les cartes permettent de rassembler toute l’information importante en un seul endroit tout en facilitant son organisation. Elles peuvent servir à planifier toute forme d’écriture, de la simple lettre à une pièce de théâtre en passant par le livre ou l’horaire d’une réunion, le contenu d’une journée ou de vos vacances.
  • Présentation : Ces cartes ne font que faciliter l’organisation logique des idées. Leur aspect graphique fait en sorte qu’il est possible de faire une présentation complète sans jamais avoir à jeter un coup d’oeil sur une feuille de papier.

Avantages

  • Rejoint les personnes qui sont très visuelles, qui ont besoin d’avoir une vision globale de la matière et non détaillée comme les personnes auditives.
  • Oblige l’élève à se questionner sur ce qui est important pour atteindre l’objectif désiré.
  • L’élève formule dans ses mots ce qu’il a à apprendre, d’où le besoin de comprendre les concepts afin de reformuler correctement.
  • Ouvre la porte à la pensée créative.
  • Permet de faire des liens entre les idées, renforce les associations existantes.
  • Peut être utilisée dans toutes les matières.
  • Augmente la motivation.
  • Il est plus facile de conserver 3-4-10… cartes que de conserver 3-4-10 volumes d’une même matière. Les références en cas de besoin sont plus faciles, pratiques.
  • Il est possible d’ajouter des notions complémentaires au fur et à mesure que l’on avance sur le sujet, et même plus tard, on peut ajouter des notions sur une carte faite depuis quelques temps. On peut ajouter des exemples, des détails permettant d’affiner sa pensée, de clarifier les concepts.
  • Suggestion : conserver les cartes dans un document : cartable, duo-tang… en identifiant les cartes à l’aide d’onglets, la référence est plus facile à faire et plus facile que de fouiller dans une grammaire, dans un volume de français, de math, d’anglais de 95 pages et plus.
  • Autres…

* Je me suis grandement inspirée d’un document rédigé par une ancienne collègue, Lucille Lavoie (commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs), pour établir cette capsule. La plupart des points ont été repris tels quels ou légèrement modifiés selon mes besoins. Un merci tout particulier à Lucille!

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16 septembre 2013 dans Capsules du prof

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :