RSS

Objectivité et subjectivité

18 Mai

Tout au long de votre parcours secondaire, on parlera de deux notions opposées, soit l’objectivité et la subjectivité, que ce soit pour expliquer la structure d’un texte selon sa dominante, pour présenter certains types d’information ou d’arguments, pour qualifier les propos de quelqu’un, etc. Voici une définition de chacun de ces concepts et quelques indices textuels qui permettront de les repérer.

OBJECTIVITÉ

L’objectivité d’un sujet ou d’un texte est liée aux expressions et au vocabulaire employés. Elle s’exprime généralement en termes de neutralité, d’impartialité, de désintéressement, ou d’impersonnalité. Il s’agit d’une prise de distance du sujet vis-à-vis de lui-même. L’individu objectif est censé, au moment de porter un jugement, abandonner tout ce qui lui est propre (idées, croyances ou préférences personnelles) pour atteindre une espèce d’universalité. Certains indices textuels permettre de déterminer l’objectivité de son auteur :

  • l’énoncé de faits réels et vérifiables
  • un style, un ton et un vocabulaire neutres
  • l’emploi de pronoms personnels à la troisième personne, comme «il» ou «on», sauf à l’intérieur des citations où ils ne sont pas obligatoires
  • l’utilisation de citations, de références et de statistiques pour appuyer ou renforcer des affirmations
  • l’absence d’interpellation du lecteur ou de l’interlocuteur par l’auteur du texte

    • ainsi, jamais l’emploi de la première et la deuxième personne n’est permis – sauf dans les citations
    • on évite les phrases interrogatives directes et exclamatives
    • on n’utilise pas l’impératif
  • l’emploi de la forme impersonnelle (il faut que, il y a, il existe, il paraît que, etc.)

SUBJECTIVITÉ

La subjectivité s’oppose à l’objectivité en cela qu’elle permet à l’auteur d’exprimer ses idées personnelles. Est subjectif  ce qui dépend de moi ou d’un point de vue particulier. Un jugement est subjectif s’il reflète les passions, les préjugés et les choix personnels d’un sujet. Synonyme de partialité. Voici quelques indices textuels…

  • la formulation d’opinions personnelles, de jugements, de goûts, de sentiments, d’émotions
  • un style, un ton et un vocabulaire descriptifs, expressifs, imagés – l’emploi de la phrase exclamative est alors tout à fait justifié
  • l’emploi de pronoms personnels de la première et la deuxième personnes à l’intérieur comme à l’extérieur des citations : «je», «tu», «nous» et «vous»
  • l’utilisation de citations pour appuyer ou renforcer des opinions ou des jugements
  • l’interpellation du lecteur par l’auteur peut aussi être utilisée le message par l’emploi des pronoms personnels (tu, nous, vous) ou autres (phrases impératives ou interrogatives par exemple).
Publicités
 
64 Commentaires

Publié par le 18 mai 2010 dans Capsules du prof

 

Étiquettes : , , ,

64 réponses à “Objectivité et subjectivité

  1. ilhem

    10 octobre 2017 at 15:24

    merci beaucoup pour me aider

     
  2. Jean-gilles

    7 octobre 2017 at 07:58

    Merçi beaucoup

     
  3. MADJIDI

    7 octobre 2017 at 06:41

    Orientez-moi vers des leçons pour comprendre, l’objectivité et la subjectivité.
    Merci.

     
    • Julie Dubé

      10 octobre 2017 at 10:17

      Malheureusement, je n’en connais pas de mon côté. Il te faudra faire une recherche… Désolée.

       
  4. Meteus Issaintjean

    29 août 2017 at 06:39

    J’aime cette pages

     
  5. Saleheddine

    12 août 2017 at 11:49

    Bonjour Julie, je me demande si vous pourriez me proposer une astuce pour pouvoir faire un cours portant sur l’énonciation! J’ai beau expliquer mais les élèves se plaignent toujours de ne pas y voir plus claire!

     
    • Julie Dubé

      6 septembre 2017 at 10:07

      L’énonciation n’est pas une notion que j’enseigne, il ne fait pas partie du contenu de mes cours. Désolée de ne pouvoir vous aider.

       
  6. Sami

    21 février 2017 at 16:26

    Bonjour Julie c était pour vous demander est ce que ce serait possible que vous mettiez

     
  7. aicha mimi

    22 janvier 2017 at 13:19

    Merci beaucoup pour ce magnifique travail et sa ma vraiment aider dans mes études

     
  8. good girl

    14 décembre 2016 at 15:29

    mrc

     
  9. Mila

    24 septembre 2016 at 04:56

    Est-ce une affaire de niveau ? Évidemment pas. Ribéry est l’un des meilleurs attaquants du monde. Le problème est d’un autre ordre. Le problème est qu’il s’est arrogé la place de leader laissée libre par le départ têtu de Zidane en 2006, et qu’il n’est pas un bon leader.

    On ne parle pas de son rôle dans les vestiaires, ni de la grève de Knysna, dont il aurait été un des initiateurs sans l’assumer, ni des brimades jamais avérées que ce caïd aurait fait subir au pauvre petit Gourcuff.

    ce texte est objectif ou sujectif

     
    • Julie Dubé

      26 septembre 2016 at 14:22

      Ça me semble plus subjectif parce que l’auteur présente son opinion « évidemment pas » et certains choix de mots porte sur du vocabulaire expressif : l’un des meilleurs, le problème, départ têtu, pas un bon leader, etc. Ce n’est pas parce que l’on emploie la 3e personne que c’est automatiquement de l’objectivité.

       
  10. sérine

    13 mai 2016 at 12:31

    svp les exercices de ce cette leçon

     
  11. lydia

    7 mai 2016 at 07:35

    merci beaucoup

     
  12. nouna-bm

    6 avril 2016 at 16:16

    merci beaucoup c parfait ^^

     
  13. rosalinda bernard

    4 avril 2016 at 15:16

    Bravo julie je te félicite

     
  14. mouni

    26 mars 2016 at 09:29

    merci beaucoup

     
  15. Ritaj Algérienne

    7 mars 2016 at 12:45

    Merci beaucoup de vous aides.

     
  16. KULUMISA BASISA Simeon

    29 décembre 2015 at 09:11

    Merci beaucoup prof pour cette eclaircissement de ce deux mots.est_ce-que je peus commencer a apprendre le cour de la correspondance francaise par l’internet enfin de me faciliter de bien parler et rediger des lettres admnistratives en bon francais?

     
    • Julie Dubé

      4 janvier 2016 at 09:59

      Désolée, je n’offre pas de cours par correspondance. Il y a d’autres sites pour cela. Je ne fais que proposer du matériel pour appuyer l’apprentissage de mes élèves que je reçois en classe. Parfois, je réponds aux questions que je reçois quand elles sont pertinentes et que j’ai le temps de le faire. Mais c’est tout.

       
  17. ali oulti

    29 décembre 2015 at 04:29

    Merci Julie pour votre aide, bien évidemment ,quand on parle de l’objectivité ,c’est le cas où on peux observer que une chose laquelle :
    C’est à ditre ( neutralité) ,l’auteur plutôt coupa toutes ses relation entre lui et entre le lecteur ,en utilisant bien sûr le pronom ( on ,il,elle) ect,et ça on peux le distingue dans les romans policiers (l’auteur entraîne le lecteur jusqu’au dernière page pour savoir la vérité d’un kidnapping d’une fille par exemple (le masque de l’araignée de James Paterson).Alors que la subjective ,très facile à comprendre ,parce que l’auteur trait le lecteur comme un ami ,en utilisant son pronom personnelle ( je,moi)et sa diversité de ses sentiments ,ses opinions consistent à gagner l’accord du lecteur .
    J’espère que tout le monde n’aura pas de problèmes pour comparer les deux terme là dessus ,en effet il faut faire des exercices comme le dit Julie et merci d’avance.😁

     
  18. marc rubin DORGES

    30 octobre 2015 at 23:01

    Merci infiniment pour les infos! Je suis tout à fait d’accord

     
  19. lucie

    16 septembre 2015 at 08:52

    j aime beaucoup se site il m aide beaucoup pour la 4ieme

     
    • Julie Dubé

      16 septembre 2015 at 09:55

      C’est super! Bonne chance dans tes cours.

       
  20. Jérôme Prévost

    16 septembre 2015 at 05:41

    Il me semble au fond qu’on se sait tous subjectifs et qu’on se croit malgré tout tous objectifs…

    Il est plus aisé de qualifier de subjective une idée différente de la sienne, que de s’interroger sur sa propre subjectivité. Je ne pense pas que les être humains, moi y compris, soient capables réellement de trier objectivement entre leur savoir et leurs croyances. Il y a bien parfois des cas où on peut être amené à revendiquer la subjectivité, mais c’est souvent une forme de politesse ou de modestie plus ou moins forcée, ne reflétant pas de façon sincère ce qu’il y a dans notre esprit…

    J’ai donc bien du mal à croire (ou savoir?) qu’un enseignant ou un élève (ou moi ou qui que ce soit d’autre…) puisse qualifier de façon objective un texte de « subjectif » ou d' »objectif »… Je pense que cette qualification relève toujours d’un jugement de valeur lui-même subjectif…

     
    • Julie Dubé

      16 septembre 2015 at 09:59

      Il est vrai que l’objectivité pure n’existe pas. Mais on se doit de tenter de l’être le plus possible lorsqu’on transmet des informations, éviter d’y mettre notre jugement. Il n’en reste pas moins que les mots choisis, les idées sélectionnées, tout dépend de la personne qui parle ou écrit…

       
  21. amina

    27 mai 2015 at 07:57

    J’aime

     
  22. soumaya

    10 mai 2015 at 05:29

    merci pour ses information

     
  23. imane

    15 avril 2015 at 14:29

    merci pour cette leçon

     
  24. Marie

    7 avril 2015 at 08:43

    Salut !
    Merci pour cette leçon, j’en suis ravie, mais je ne comprend pas quand vous dites :  » L’individu objectif est censé »
    Merci de m’expliquer
    ^.^

     
    • Julie Dubé

      7 avril 2015 at 15:26

      En fait, « l’individu objectif est censé… abandonner tout ce qui lui est propre … » J’ai juste inséré un complément de phrase entre le verbe et son complément direct.

       
  25. rabia

    22 mars 2015 at 07:42

    Merci pour cette information c est tres interressants

     
  26. imane

    12 mars 2015 at 08:53

    Mrc mes amis c’est un site maghifique

     
  27. siham

    24 février 2015 at 13:17

    bnsr .dans quel type de texte on trouve les subjective et objective ?? mercii bcp

     
    • Julie Dubé

      24 février 2015 at 15:45

      On peut retrouver ces éléments dans tous les textes, mais selon la dominante, on retrouve l’un ou l’autre dans des parties différentes du texte. Je m’explique. Un texte informatif devrait surtout être objectif puisque le but est d’informer et non de donner son opinion. Par contre, il est possible que les citations d’un expert ou d’un témoin soient des passages plus subjectifs. Il arrive, quoique rarement, que l’auteur se permette un commentaire personnel marqué par la subjectivité. Par exemple : « Ironiquement, les bureaux de la municipalité… » À l’inverse, les textes expressifs, incitatifs ou argumentatifs sont majoritairement subjectifs puisque le but est de raconter ses expériences personnelles, d’inciter les gens à acheter quelque chose ou à poser un geste particulier, ou bien de convaincre les gens de notre propre opinion sur un sujet controversé. Bref, le but est justement d’être subjectif, de parler de soi ou de ses idées. Par contre, il arrive parfois que l’auteur donne de l’information, pour illustrer un argument par exemple. Ces passages sont alors souvent marqués par l’objectivité afin de se montrer crédible.

       
  28. zohra

    27 janvier 2015 at 04:48

    bon jour je ne comprend pas l’etude enonciative des textes

     
  29. chloelovemax

    19 novembre 2014 at 14:24

    je doit rédiger une définition sur une description subjective mais je ne c est pas quoi mettre aider moi svp

     
    • Julie Dubé

      19 novembre 2014 at 16:39

      Les caractéristiques de la subjectivité sont présentées dans la capsule. Il suffit de présenter ces éléments qui peuvent faire partie d’une description subjective…

       
  30. Devoirs

    23 février 2014 at 14:10

    Bonjour, je ne comprend toujours pas la différence entre objectivité et subjectivité j’ai un gros devoirs en partie là-dessus et je ne comprends pas pouriez-vous expliquez de manière plus résumé et compréhensible de manière a comprendre pour une 4 ème merci beaucoup et bonne journée

     
    • Julie Dubé

      3 mars 2014 at 11:56

      En réalité, ce sont deux manière d’écrire ou de parler. La subjectivité, c’est quand on exprime sa pensée, ses sentiments, ses opinions. On utilise alors un vocabulaire, des mots et des expressions, qui exprime ce qu’on pense. Alors que l’objectivité est utile pour présenter des informations. On ne doit pas exprimer ses pensées, mais plutôt se montrer neutre, sans indiquer de jugement sur ces informations. Le vocabulaire utilisé doit alors être neutre, plus descriptif. J’espère que ceci vous aidera à mieux saisir la différence. J’ai ajouté un petit exercice de comparaison de textes avec les réponses : http://wp.me/pHRpq-es

       
  31. Afaf Heartfilia

    20 février 2014 at 11:47

    Je vous remercie infiniment j’avais un teste de français l’auteur du texte étais bien là il étais subjective, tout mes camarades de classe disait qu’il étais objective alors que non . je constate que j’ai bien travaillé finalement

     
    • Julie Dubé

      21 février 2014 at 12:13

      Eh bien, c’est super si vous avez réussi votre test! Je suis contente de pouvoir vous aider.

       
  32. ruffinella

    21 janvier 2014 at 13:23

    Merci beaucoup j’ai enfin compris la différence entre l’objectivité et la subjectivité! C’était important que je connaisse ceci car demain je passe mon brevet.. Merci a vous 😊

     
    • Julie Dubé

      23 janvier 2014 at 15:20

      Ça fait plaisir quand on peut être utile. J’espère que tout a bien été à votre examen.

       
  33. Douniia Karym

    12 juin 2013 at 12:13

    Merciiii bieeenn c’est suuper ! jai totallement compris la différence entre les deux termes !

     
    • Julie Dubé

      12 juin 2013 at 13:53

      Tant mieux, je suis contente de savoir que cela peut aider des gens 🙂

       
    • kakak

      21 février 2014 at 13:40

      bravo Douniia Karym

       
  34. wissem

    26 mai 2013 at 02:00

    merci beaucoup 🙂

     
  35. MrAvignon

    11 avril 2013 at 12:33

    Formidable. J’ai pu comprendre la différence entre subjectivité (expression d’une opinion) et l’objectivité (neutralité). Merci à vous monsieur ! (PS : Je suis en 3ème)

     
  36. ravelotte

    9 avril 2013 at 09:43

    c’est bien mais pour les grands pas pour les plus jeunes et ça c’est dommage

     
    • Julie Dubé

      9 avril 2013 at 10:00

      Désolée, c’est un site pour l’éducation des adultes, ce qui explique ta déception. Peut-être le site de Allô Prof pourrait mieux répondre à tes besoins.

       
  37. ravelotte

    9 avril 2013 at 09:41

    j’ai pas bien compris la leçon trop de mot compliqué et pourquoi fallait que ce soit moi qui ait la plus moche image

     
  38. lola

    6 février 2013 at 15:36

    ou etes vous ?

     
    • Julie Dubé

      20 février 2013 at 14:04

      Je ne comprends pas ce que vous voulez savoir. Sur le blogue, je précise que j’enseigne au centre La Croisée de Repentigny (Québec). Pourquoi?

       
  39. myriam fortier lemieux

    6 février 2013 at 11:29

    comprend rien !

     
  40. lola

    5 février 2013 at 13:24

    je n’ai pas comprée cette leçon stp aider moi

     
    • Julie Dubé

      5 février 2013 at 15:06

      Va sur la capsule « Comparaison de textes« , c’est un exercice de comparaison. Ce sera plus facile de voir les différences et il y a le corrigé.

       
  41. Nour-Eddine Saket

    18 décembre 2011 at 11:42

    Je trouve des difficultés pour convaincre mes élèves en ce qui concerne la présence ou absence de sentiments chez l’auteur pendant une lecture et analyse d’un texte argumentatif/historique surtout pour en dégager un bon compte rendu et une bonne fiche technique de lecture.Qu’est-ce que vous suggérez?
    Merci

    Nour-Eddine Saket

     
    • Julie Dubé

      9 janvier 2012 at 11:17

      Désolée pour le délai de réponse, le temps a filé comme un éclair. En réalité, je fais observer de courts textes, souvent sur le même sujet, en mettant en parallèle une version subjective et une version objective. Les élèves doivent déterminer les ressemblances et les différences entre chacun. Je leur permets de travailler en dyade à cette étape. Ensuite, en groupe, j’anime une discussion sur les observations soulevées par chacune des équipe. Nous dressons la liste des caractéristiques de la subjectivité et de l’objectivité. Je termine en leur laissant un autre exercice semblable où ils doivent déterminer si les extraits remis sont objectifs ou plutôt subjectifs en expliquant leur choix. C’est alors une activité individuelle; à moins qu’un élève soit en grande difficulté et que je le jumelle à un camarade ayant plus de facilité.

       
  42. richard

    23 juin 2011 at 17:49

    citez vos references

     
    • Julie Dubé

      24 juin 2011 at 11:06

      Je n’ai pas de référence à donner. J’ai composé ce message d’un bout à l’autre. C’est basé sur le contenu des cours que je donne en classe. Au besoin, vous pouvez consulter des ouvrages de référence tels que l’Info-Express
      des Éditions Chenelière ou autres outils.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :