RSS

Faits ou opinions?

18 Mai

D’abord, au début du secondaire, on apprend à distinguer les faits des opinions. Plus tard dans la formation, on distinguera quelques autres éléments semblables. Et voilà ce que ça donne…

FAITS OU OPINIONS ?

Faits : Les faits sont des réalités que personne ne peut mettre en doute. Par exemple, si on affirme que le président américain a rencontré le premier ministre canadien hier matin, cela peut être vérifiable. Si on peut le prouver, on peut parler de fait.

Opinions : Les opinions permettent d’exprimer ce que pensent les personnes concernées par un événement. Par exemple, le premier ministre de l’Alberta peut dire : « Cette rencontre n’aurait pas dû avoir lieu à ce moment-ci. » C’est son jugement personnel, son opinion.

ALLONS UN PEU PLUS LOIN…

Fait : Une action, un événement qui a vraiment eu lieu et qui peut être vérifié. Ça peut être toute information vraie que l’on peut prouver. On utilise un vocabulaire neutre et la troisième personne pour le présenter de manière objective. Par exemple : « Le centre de Front Royal est interdit au public. »

Explication : Un éclaircissement qui rend compte d’un fait. On cherche à expliquer un détail, un fait, un phénomène, etc. Il existe différents procédés explicatifs qui permettent de la présenter. On emploie un vocabulaire neutre et la troisième personne (objectivité). Par exemple : « Le zoo de la dernière chance est un reportage, car Luc Chartrand s’est rendu sur place pour obtenir l’information.

Hypothèse : Une supposition qui peut se révéler vraie ou fausse après vérification. On utilise souvent une expression comme « il est possible que cet accident ait été causé par une vitesse excessive » ou des verbes au conditionnel : « Il s’agirait d’un virus jusqu’alors jamais vu par les spécialistes de la santé. »

Commentaire : Une remarque, une observation personnelle que l’on fait sur un sujet. On ne marque pas de jugement personnel particulier. Par exemple, on pourrait observer que « Luc Chartrand manifeste un intérêt évident pour les animaux de Front Royal ».

Opinion : Une manière de penser, un jugement que l’on porte sur une chose, une personne, un événement, une idée. On utilise un vocabulaire plus expressif et souvent la première personne. Par exemple, on pourrait dire : « Personnellement, j’aimerais visiter le centre de Front Royal et je considè qu’il devrait être ouvert au public. »

…JUSQU’AUX TYPES D’ARGUMENTS.

Les types d’arguments reprennent les catégories précédentes et en ajoutent. Ce sont des outils utiles pour appuyer les arguments que l’on apporte dans un débat ou un écrit d’opinion. Revoyons un résumé de chacun :

  • Fait : une action, un événement qui a vraiment eu lieu et peut être vérifié
  • Explication : un éclaircissement qui rend compte d’un fait
  • Hypothèse : une supposition qui peut se révéler vraie ou fausse après vérification
  • Commentaire : une remarque, une observation que l’on fait sur un sujet
  • Opinion : une manière de penser, un jugement que l’on porte
  • Appel à l’autorité : appel à la renommée, au prestige de quelqu’un (propos d’experts ou de personnes haut placées)

On peut ajouter à cela…

  • Appel aux sentiments : on cherche à toucher les sentiments des lecteurs par des explications ou des exemples émouvants
  • Appel aux valeurs : on vient remettre en question les valeurs des gens ou on chercher à susciter l’éveil des valeurs pour marquer son point de vue
  • Appel au changement : on cherche à toucher les gens pour qu’ils se sentent concernés et ainsi qu’ils s’impliquent dans l’amélioration de la société, de la situation présentée, de la vie des gens…

On peut aussi différencier deux catégories opposées d’arguments : les arguments rationnels et les non rationnels. Voici leur distinction :

  • Arguments rationnels : Ils sont des arguments qui font appel à la raison de la personne, à la logique. Ils sont vérifiables parce que basés sur des faits réels. Le ton utilisé pour les présenter est alors objectif.
  • Arguments non rationnels : Ils sont basés sur des opinions et font appel aux sentiments et aux valeurs des lecteurs. Le ton alors est plutôt subjectif; on tend ainsi à influencer l’émotivité des destinataires du message.

On distingue également…

  • Arguments ou informations explicites : Ce sont des idées présentés directement, clairement. Elles tentent de convaincre ou d’informer avec des explications claires et précises.
  • Arguments ou informations implicites : Ces idées tentent de convaincre ou d’informer de manière plus subtile. Ils sont présentés indirectement, de façon sous-entendue. Bref, il faut « lire entre les lignes » pour comprendre le message de l’auteur.

Lien :

Capsule sur le même sujet

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 18 mai 2010 dans Capsules du prof

 

Étiquettes : ,

5 réponses à “Faits ou opinions?

  1. SISSI NeSRINE

    13 octobre 2017 at 10:12

    MERCI BEAUCOUP

     
  2. neycess

    17 avril 2016 at 10:26

    vraiment génial ce site
    vous , élëves je vous ….

     
  3. sharry129

    24 septembre 2013 at 13:57

    merci

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :