RSS

Deux chevaliers unis

02 Déc

Par un après-midi ensoleillé, la routine du territoire d’Asgarnia était à son plein : les marchands déambulaient dans les rues pour vendre leurs marchandises, les chevaliers en armures faisaient les gardes autour et dans la ville pour assurer la sécurité et le bien-être des habitants. Deux chevaliers s’entrainaient dans la cour centrale du château du roi de Varrock. Leurs noms étaient Fredi et Tijo. Ces deux-là étaient les meilleurs amis du monde. Ils se connaissaient depuis le berceau, car leurs mères étaient, comme eux, meilleures amies. Fredi et Tijo portaient des armures différentes aux autres; ils avaient une armure de l’esprit du dieu du bien, le Saradomin. Une armure d’un métal bleu avec bordure blanche en était le contenu.

 Lorsqu’un cri se fit entendre à l’extérieur de la ville, ils laissèrent tomber leur entraînement pour voir ce qui se passait. Lorsqu’ils arrivèrent, ce fut la confusion pour les deux, car il n’y avait personne à des milles à la ronde.

 –        Avons-nous halluciné ce cri? demanda Tijo, anxieux.

–        Un d’entre nous, peut-être, mais tous les deux, je ne crois pas, répondit Fredi.

 Ils regardèrent autour et Tijo put distinguer un trou dans le mur. Il appela Fredi et se présenta devant le trou.

 –        Ceci m’a l’air d’une entrée. Peut-être que la personne qui a crié est là-dedans, dit Fredi à Tijo.

–        Et bien, qu’attendons-nous? ajouta Tijo avant d’entrer dans la grotte.

 La grotte paraissait petite de l’extérieur mais, à l’intérieur, elle était gigantesque. Les deux amis s’y engouffrèrent pendant près d’une heure avant d’arriver dans une grande salle circulaire remplie de torches éteintes. Ils purent distinguer la silhouette d’une personne. Ils se rendirent au côté de cette personne et purent voir que c’était une jeune fille.

 –        Nous devons la faire sortir d’ici, formula Fredi qui vit le hochement de tête de Tijo.

 Ils rebroussèrent chemin et continuèrent toujours et sans relâche.

 –        Cet endroit ressemble à une morgue. C’est très étrange, dit Tijo.

–        Une morgue? demanda Fredi.

–        Oui, tu sais, les endroits où on met les morts, confirma Tijo.

–        C’est vrai, tu as raison, elle a la même atmosphère, dit Fredi.

 Ils continuèrent jusqu’à une salle rectangulaire où, sur les côtés, des jets de flammes passaient sans arrêt.

 –        Nous ne passerons jamais, formula Tijo.

Puis ils aperçurent un écriteau avec une énigme gravée :

 Ces flammes sont indestructibles,

Mais ne sont pas impossibles.

Refléter est la clé

Pour sortir de ce mauvais souvenir.

 Ils conclurent qu’en utilisant un objet pour refléter les flammes, ils pourraient passer, mais aucun miroir n’était présent.

 –        Nos armures! s’exclama Fredi. Elles sont faites d’un métal qui reflète la lumière du soleil, cela devrait fonctionner avec ce feu, non?

 Sur cette information, ils coururent à travers les flammes et celles-ci furent déviées et allèrent frapper la paroi rocheuse, ce qui provoqua un éboulement de pierre dans la salle. Les deux compagnons se mirent à courir à travers les différents chemins pour finalement apercevoir la sortie. Fredi sortit en posant la jeune femme par terre.

 –        On a réussi! s’exclama-t-il.

 Avant qu’il ne s’en rende compte, un rocher tomba sur la jambe de Tijo qui trébucha et tomba sur le sol.

 –        Tijo! cria Fredi.

–        Non, Fredi, pars et sauve-toi!

–        Hors de question, je refuse de voir mourir mon meilleur ami et un frère d’armes devant moi.

 Il s’élança pour secourir son ami. Sous le regard horrifié de Tijo, la caverne s’effondra et écrabouilla les deux héros. Une nouvelle vue de la caverne montrait une jeune fille couchée sur le sol, des rochers couvrant l’entrée et une épée qui dépassait légèrement avec, autour, une main couverte de sang.

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 2 décembre 2009 dans Travaux d'élèves

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :