RSS

La nuit blanche

01 Déc

Il était une fois… un homme appelé Richard. Pendant des années, il avait économisé pour acheter la maison qu’il avait désirée depuis toujours. C’était une belle vielle maison en briques rouges et grises, située dans le bois. Quand il était plus jeune, il jouait souvent dans le bois avec ses amis et déjà il rêvait de cette maison. À ses yeux, cette maison était belle, majestueuse, splendide.

Or, le jour qu’il avait tant attendu arriva. La maison qu’il avait désirée était à vendre. Il n’avait pas attendu un seul instant et il était allé retirer toutes ses économies pour acheter la maison. Il avait offert plus que ce que le propriétaire en demandait, alors l’homme lui donna les clefs en lui disant : << Elle est à toi! >> Richard n’en revenait tout simplement pas et il cria de bonheur.

Quelques semaines plus tard, après avoir fait quelques rénovations, Richard invita ses trois meilleurs amis pour une crémaillère. La soirée s’était bien déroulée, les hommes étaient à la fête, profitaient du bon temps et buvaient en coeur. Les hommes étaient bien réchauffés et ils avaient décidé d’aller visiter le bois, comme quand ils étaient plus jeunes. Sans plus tarder, les hommes coururent dehors comme des enfants. On pouvait les entendre à des milles à la ronde.

Mais à un moment donné, les hommes aperçurent un chalet abandonné, les vitres étaient brisées, le toit était sur le point de tomber et il manquait quelques marches en avant de la porte. Les hommes décidèrent de rentrer pour explorer le chalet aux allures étranges et suspectes. En rentrant dans le chalet, il y avait un odeur insupportable, des énormes rats, des coquerelles et des chauves-souris. Les hommes descendirent à la cave et ils découvrirent une chose horrible, à vous faire vomir les tripes! Ils avaient découvert plus d’une vingtaine d’enfants, âgés entre dix et quinze ans, ils étaient nus et ils étaient tailladés sur tout le corps. La fête était terminée! Les hommes appelèrent  la police et il ne prit pas longtemps avant que les enquêteurs et les policiers n’arrivèrent sur les lieux.

Après des semaines d’enquête, Richard et ses amis apprirent que l’ancien propriétaire de la maison était un tueur un série et qu’il violait des enfants depuis au moins dix ans mais, qu’à présent, l’homme était derrière les barreaux pour le reste de sa vie. Apparement, l’homme ne se sentait pas gros dans ses shorts!

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 1 décembre 2009 dans Travaux d'élèves

 

Étiquettes : ,

4 réponses à “La nuit blanche

  1. lola

    11 avril 2017 at 16:55

    j’ai pas compris: »Apparement, l’homme ne se sentait pas gros dans ses shorts! »

     
    • Julie Dubé

      11 avril 2017 at 22:49

      C’est une expression pour dire qu’il se sent mal, apeuré, il n’est pas à l’aise parce qu’il risque une peine énorme pour les actes qu’il a posés.

       
  2. yasmine

    11 avril 2017 at 15:42

    très magnifique…………..merci

     
  3. Mupsi

    10 mai 2015 at 08:51

    Une histoire bizarre.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :