RSS

Rave party

17 Nov

Il y a quelques années, les raves partys étaient plus considérés comme un divertissement. De nos jours, c’est non seulement pour se divertir mais pour s’éclater et danser toute la nuit. Le texte suivant expliquera ce que sont les partys raves, les bruits qui sont causés par ces soirées puis les drogues qu’on peut y retrouver.

Premièrement, les partys raves sont des danses informelles, c’est-à-dire spontanées et individuelles qui participent à l’élaboration de la personnalité. Dans cette sorte de danse, tout le monde est accepté tel qu’il est avec ses handicaps de toutes sortes, sa gêne, etc. La danse est le meilleur antidote à la dualité corps-esprit en permettant d’unifier tout l’être. Malheureusement, ces soirées ne sont pas gratuites. Un site internet peut proposer pour 35$ un accès au grand rassemblement techno.

Deuxièmement, ce party a l’habitude de déranger les voisins proches avec ces bruits qui vont jusqu’aux petites heures du matin. À chaque année, un party rave se fait à côté du camping des Glissades d’Eau de Saint-Pie. Cette année, cela a créé pour certains, des mal-entendus. ¨C’est effrayant! À cause de la musique, on s’entent même plus parler. Certains de mes clients partent en pleine nuit, d’autre veulent ma chemise si je ne les rembourse pas sur-le-champ¨ affirme Mme Authier, la propriétaire du camping des glissades d’eau de St-Pie. (1)

Troisièmement, plusieurs drogues sont consommées par les jeunes qui sortent dans ces raves, celles-ci leur procurent une intense stimulation permettant de danser toute la nuit. Les drogues qu’on y retrouve sont souvent les mêmes. L’ecstasy, à cause de ses effets spécifiques, est considérée ici comme un facteur de risque qui mérite une attention particulière quant au problème de la transmission des MTS et du VIH-Sida. Elle est  aussi considérée comme une stimulation intense qui vient de l’Angleterre là où ont démarré les raves partys. Le LSD est parfois associé à l’ecstasy afin d’en amplifier l’effet. La cocaïne et la mescaline, surnommé le PCP, sont par contre peu consommées pour aller au party rave.

Finalement, les partys raves sont très populaires chez les jeunes, mais très bruyants pour les voisins. Bref, on devrait exiger un certain niveau sonore puis des heures de fermeture convenables afin que les voisins se plaignent moins et que les jeunes aient autant de plaisir à danser et à s’éclater toute la nuit.

(1) LORRY, Jean-Luc. On craint une autre bruyante soirée rave, La voix de l’Est, Saint-Pie, 9 août 2002.

La danse, http://buznetwork.free.fr/enter/aktivism/rave.htm (page consultée le 9 octobre 2002).

La rave party, Université québécoise, http://www.chez.com/lobster/techno/technosocio.htm (page consultée le 11 octobre 2002).

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 17 novembre 2009 dans Travaux d'élèves

 

Étiquettes : ,

Une réponse à “Rave party

  1. terryperreault

    17 novembre 2009 at 13:59

    très bien expliqué bravo 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :